LIEUX – Monastères et congrégations

ABBAYE CATHOLIQUE DE LA-PIERRE-QUI-VIRE

logoPQVL’abbaye de Bénédictins, fondée en 1850 dans la forêt du Morvan, a du s’adapter aux questions liées à l’éloignement géographique naturel. Du coup, au fil des années, plusieurs initiatives intéressantes ont été prises pour favoriser l’indépendance énergétique.

– Dans les années 1960, projet et ensuite réalisation d’une usine hydroélectrique.
– En 1970, pour la ferme, après la recherche scientifique avec l’INRA et pour un souci de rentabilité, orientation vers le « biologique » dans l’élevage et la production fromagère.
– Dans les années 2000, le traitement des eaux de la fromagerie par le jardin filtrant.
– En 2005, choix d’une chaufferie centrale à plaquettes de bois pour l’ensemble du monastère.
– En 2010 lancement à la ferme du programme de méthanisation.

Contacts : Abbaye Sainte Marie de la Pierre-qui-Vire / 89630 ST LEGER VAUBAN
Téléphone : 03 86 33 19 20   / http://www.apqv.fr

 

MONASTERE ORTHODOXE DE SOLAN

Screenshot_2019-10-06 Monastère de la Protection de la Mère de Dieu, Solan (Gard).png

monastere-de-solan-logo-1558082244Fondé par le P. Placide Deseille, ancien moine catholique entré dans la vie monastique orthodoxe grecque (monastère de Simonos Petras du Mont Athos), le monastère féminin actuel de Solan est la suite d’un projet de monastère masculin né dans le Vercors à la fin des années 1970. Le monastère de la Protection de la Mère de Dieu, s’est installé en 1991 à Solan dans un ancien grand corps de ferme cévenol.

Les religieuses orthodoxes d’origine roumaine pour la plupart ont pris en charge le projet agricole local (vignes, vergers, maraîchage) dans une perspective d’agroécologie, conseillées par Pierre Rabhi. La dimension écologique est pleinement intégrée dans la liturgie, dans les pratiques et dans la préservation des écosystèmes.

Contact :Monastère De Solan /1942, Route de Cavillargues / 30330 La Bastide d’Engras / Tel : 04 66 82 99 12 / contact@monastere-de-solan.com / https://monastere-de-solan.com

 

ABBAYE CATHOLIQUE NOTRE DAME de MAYLIS

Maylis.png

Le monastère de Bénédictins olivétains, situé dans les Landes, pas très loin de Dax, est entré récemment dans une dynamique d’écologie intégrale, du fait, notamment de son activité agricole (culture d’une plante médicinale) en permaculture.

Contact : Abbaye Notre Dame, 455 avenue Chalosse, 40250 MAYLIS / http://www.abbayedemaylis.org

 

ABBAYE SAINT-BENOIT-SUR-LOIRE

Capture d’écran 2019-10-07 à 17.23.35.png

A côté de leurs ateliers (bonbons et porcelaines), les moines cultivent leur jardin en agriculture de conservation.

Contacts : Abbaye de Fleury /  45730 Saint Benoit sur Loire / tel: 02 38 35 72 43
https://www.abbaye-fleury.com/contact.html
courriel: info@abbaye-fleury.com
accueil@abbaye-fleury.com / tel: 02 38 35 10 65

 

 

 

DU COTE DE L’AMERIQUE DU NORD

  • Différents monastères bénédictins américains ont entamé uneréflexion et des pratiques environnementales dans le cadre de lagestion des terres qu’ils exploitent.

DU COTE DE l’AFRIQUE DE L’OUEST

  • Des monastères tels que Koubir (Burkina-Faso), Keur Moussa (Sénégal), Ewu (Nigéria) ont opéré une prise de conscience notamment sur les questions de la reforestation et du respect des médecines naturelles.

DU COTE DE L’OCEANIE

  • Les soeurs de la Présentation (Wagga Wagga, NSW) ont établi un Centre de Ressources autour de Justice et Ecologie. Surleur propriété du mont Erin, elle développent une permaculture etdonnent des cours de développement soutenable, en lien avec les acteursassociatifs et scolaires locaux.
  • Les « Christian Brothers » conduisent à Glenburn (Victoria) un Centre Ecologie et Spiritualité. y est pratiquée une spiritualité à visée pratique autour de la protection de la terre et de sa vie.
  • Sur les rives du lac Macquarie (Newcastle NSW), le Centre St Joseph’s Kilaben Bay Wetlands propose des retraites spirituelles attentives aux thématiques des principes du développement durable.
  • A côté des Gorges de Nattai et de la vallée du Burragorang (New South Wales), les frères maristes animent un Centre écologique pour jeunes intitulé Wooglemai.
  • A Sydney ce sont les pères de St Colomban qui animent le Centre Paix-Ecologie et Justice.
  • Les responsables des congrégations religieuses du Queenslandsupportent des actions éco-sociales au sein de leur office d’actionsociale de Brisbane.

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. GODEFROY dit :

    Je pense que Saint-Antoine l’Abbaye (38 ?), communauté laïque chrétienne a elle aussi une démarche de ce genre. J’y suis passée en 2000, elle « cultivait déjà son jardin ».

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s