Des verts chrétiens à Saint-Etienne

le

Une première qui marque sans doute aussi une étape dans la prise de conscience écologique au sein des communautés chrétiennes en France. Du 11 au 13 novembre prochain, les Assises chrétiennes de l’écologie, organisées par le mensuel Prier se dérouleront à Saint-Etienne.

Au programme, sensibilisation aux enjeux de la crise écologique et réflexion sur les perspectives et pistes d’action qui s’offrent à nous. Par la qualité et la renommée des intervenants présents, ces assises promettent déjà de mobiliser un grand nombre de personnes.

 

Le souhait des organisateurs a dès le début été de favoriser une présence forte des enfants et des jeunes, la question de l’écologie étant un sujet qui les mobilise beaucoup. Ainsi, les enfants et leur famille sont particulièrement invités à participer au spectacle « Astronomie et Ecologie » le vendredi 11 novembre à 14h30.

 

Objectifs

  • Sensibiliser les chrétiens à la réalité et à l’ampleur de la crise écologique,
  • Favoriser la mobilisation personnelle et collective en proposant des pistes concrètes d’action
  • Associer les jeunes
  • S’inscrire dans une démarche œcuménique,
  • Permettre à chacun(e) de vivre un temps convivial sinon fraternel

3 axes

  • 1/ Réalité et ampleur de la crise écologique, interconnexion étroite avec la crise de sens, la crise spirituelle.
  • 2/ Peut-on envisager un autre moteur de l’économie que l’hyper-consommation. Réciproquement : quelles sont les répercussions de la prise en compte de l’impératif écologique sur l’économie ?
  • 3/ Quel discours sur la nature ? Comment repenser notre rapport à la nature, notre être au monde ? Quelle théologie de la création ? Comment dépasser tant le catastrophisme que le déni de la crise écologique ?

Parmi les intervenants annoncés à ce jour :

  • Claude Aubert, pionnier de l’agriculture biologique en France, est l’un des fondateurs de Terre vivante, un centre écologique situé près de Grenoble. Il est l’auteur de nombreux livres dont « Espérance de vie : la fin d’une illusion ».
  •  Jean Bastaire, écrivain catholique, pionnier de l’écologie chrétienne, auteur de nombreux livres dont « Pour un Christ vert et de »Pour une écologie chrétienne », etc.
  •  Père Philippe Dautais, prêtre orthodoxe, animateur du centre spirituel Sainte Croix (Dordogne) où il organise, du 10 au 14 juillet, le colloque « Ecologie et spiritualité : les traditions spirituelles ensemble au service de l’humanité du cosmos. »
  • Père Bernard Durel, dominicain, promoteur de la méditation silencieuse. Collabore au mouvement « écosophique ».
  • Jean-Baptiste de Foucauld, haut fonctionnaire français, fondateur de Solidarités nouvelles face au chômage (SNC) et de Démocratie et spiritualité. Spécialiste des questions d’emploi, de lutte contre le chômage et pour la solidarité. Dernier livre paru : « L’Abondance frugale » (O. Jacob)
  • Michel Maxime Egger, journaliste et responsable d’ONG de confession orthodoxe, co-auteur de plusieurs ouvrages sur écologie et spiritualité.
  • Hervé Kempf, journaliste, auteur de « Comment les riches détruisent la planète », de « Pour sauver la planète, sortez du capitalisme » et de « L’Oligarchie çà suffit. Vive la démocratie ».
  • Christine Kristof-Lardet, journaliste, rédactrice des actes de « Ecologie, spiritualité : la rencontre. Des sages visionnaires au chevet de la planète » (Y. Michel). Travaille à structurer un réseau inter religieux d’éco-sites sacrés.
  • Elena Lasida, maître de conférences à la Faculté de Sciences Sociales et économiques à Paris, co-auteur de « Notre mode de vie est-il durable ? Nouvel horizon de la responsabilité » et de « Mobilité durable ». Vient de publier : « Le Goût de l’autre. la crise, une chance pour réinventer le lien. »
  • Jean-Baptiste Libouban, de la communauté de l’Arche de Lanza del Vasto, co-fondateur du collectif Faucheur volontaires d’OGM
  • Jacques Müller, maire de Wattwiller (Europe-Ecologie/Les Verts), ex-sénateur (en remplacement de Jean-Marie Bockel)
  • Jean-Marie Pelt, botaniste-écologiste français qu’on ne présente plus. Fondateur de l’Institut européen d’écologie (Metz), auteur de très nombreux livres (dont celui qu’il considère comme son maître ouvrage, « Nature et spiritualité ») pédagogue de talent grace à ses nombreux ouvrages et sa participation à des émissions de radio et de télévision.
  • Pierre Rabhi, agro-écologiste, homme politique et écrivain français d’origine algérienne, inventeur du concept « Oasis en tous lieux »
  • Jean-Pierre Ribaut, diacre catholique, pdt de la Commission Création et développement durable de Pax Christi, longtemps en charge des questions environnementales au Conseil de l’Europe.
  • Jean-Pierre Raffin, universitaire, président d’honneur de France Nature Environnement, ex-député européen sur la liste des Verts, un des proches conseillers de Nicolas Hulot.
  • Père Bernard Sorel, prêtre catholique, aumônier des forestiers très investi dans les questions environnementales au sein d’instances ecclésiales belges et européennes.
  • Mgr Marc Stenger, évêque de Troyes, pdt de pax Christi France ; le « Mr écolo » de l’épiscopat français très investi également dans le soutien aux chrétiens du Proche-Orient.
  • Bertrand Vergely, philosophe chrétien de confession orthodoxe, fils spirituel du théologien Olivier Clément, auteur de nombreux livres dont « Retour à l’émerveillement » (A. Michel).
  • Marion Vézian-Rolland, ex présidente des éclaireurs unionistes, mouvement de jeunes protestants très en pointe sur l’écologie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s