Tristes mines à Goa

le
L’Eglise catholique de la région de Goa (Inde) a commencé à réagir début juin aux excès des pratiques minières, notamment leurs conséquences sur l’environnement. Profitant de  la journée mondiale pour l’environnement le conseil Justice et paix (CSJP) de l’épiscopat a dénoncé la déforestation, les pratiques minières et le développement d’un éco-tourisme agressif par le gouvernement local dans cette région riche en fer et en manganèse. Mais une région aussi avec un couvert forestier très important, dont les entreprises minières profitent en en détournant les systèmes de protection. Ce sont donc toutes les questions classiques de la déforestation, de la pollution, de la ressource en eau, du respect de la biodiversité qui sont concernées. Une question particulièrement brûlante en cette année dédiée par l’ONU aux forêts et à leurs rôles régulateurs essentiels.
Le conseil national des Eglises en Inde (NCCI) a invité les communautés a observé le « dimanche vert » (5 juin) et ainsi progresser dans la prise de conscience écologique.

Source : article de Babu Thomas, dans Christian Today, India, ici

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s