La forêt, l’écolo japonais et le psaume 42

le

Connaissez-vous Shigeatsu Hatakeyama ? Vous devriez. Il vient d’être élu « héros de la forêt », un titre remis par les Nations unies dans le cadre de l’année 2011 dédiée aux forêts. Il mène une campagne de reforestation, d’éducation et de conservation appelée Mori wa Umi no Koibito « La forêt cherche la mer,  et la mer se languit de la forêt » qui a déjà planté près de 50 000 arbres… Un titre que l’auteur reconnaît inspiré du psaume 42 : « Comme un cerf altéré cherche l’eau vive,  ainsi mon âme te cherche toi, mon Dieu. »

Hatakeyama qui est enseignant à l’université de Kyoto, âgé de 68 ans, est aussi membre de l’Union baptiste japonaise. Il est aussi responsable d’une exploitation d’huitres sur la côté de Kesennuma, qui fut touchée le 11 mars dernier par le tsunami. Sa propre mère, âgée de 93 ans, fut victime de la violence des éléments déchaînés dans la ville voisine et qui détruirent aussi une grande partie de la propriété. « Je pensais que la mer était morte », dit-il alors. Mais, une fois encore, il constate que la mer a récupéré du désastre comme le confirme son travail depuis deux décennies. Des scientifiques ont d’ailleurs montré dans ce secteur que le fer issu des forêts et transporté par la rivière qui se jette dans la baie joue un rôle clé dans le retour de la vie marine. Un effet qui a été vérifié par l’impact de plantations d’arbres dans ce secteur. « Comme la biche cherche des courants perpétuels, les huitres désirent l’eau issue des forêts », conclut l’environnementaliste japonais.

DL

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s