Sviati Bosé

le
Nous l’avions déjà annoncé avant l’été. Le monastère italien de Bosé accueille en ce moment, du 5 au 8 septembre, le XXe Congrès œcuménique international de spiritualité orthodoxe, sur le thème prometteur de  « L’homme gardien de la création » Enzo Bianchi, prieur de Bosé, Ioannis Zizoulas, le métropolite de Pergame et représentant du Patriarche œcuménique coaniment les débats qui rassemblent de nombreux prélats orthodoxes, anglicans, réformés et catholiques. Mgr Amvrosij, recteur de l’académie de théologie de Saint-Petersbourg, présentera l’approche orthodoxe sur la responsabilité centrale de la créature humaine dans la Création. Parmi les thèmes abordés par différents théologiens et chercheurs ont peut évoquer :  La bonté de la création selon le récit biblique, le rapport entre la nature blessée et la nature guérie au long de l’histoire, la perception du lien homme nature dans la perception des pères de l’Église, d’Irénée de Lyon à Maxime Le Confesseur ou les pères syriaques. Comment définir le rôle de la responsabilité des humains sur la terre aujourd’hui ? Comment parler à nos contemporains du caractère sacré du monde ? », demande ainsi le patriarche Bartholomée qui salue dans son message cette rencontre. Un responsable orthodoxe très mobilisé par la crise écologique qu’il qualifie de crise morale et de péché contre Dieu. De son côté, le patriarche Kirill, patriarche de la Russie rappelle que le péché originel n’a pas seulement éloigné l’homme de Dieu mais aussi du monde naturel où il est présent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s