Fruits de la terre

 » Le renouveau eucharistique et la responsabilité environnementale sont intrinsèquement liés. Les séparer entraîne une distorsion de son message qui consisterait à exprimer un témoignage évangélique amoindri à la gloire de Dieu. Une réponse chrétienne à la crise écologique, aux dégradations et aux injustices environnementales est cohérente seulement si nous sommes pétris par un sens des merveilles que constituent les dons de Dieu dans sa Création.

L’eucharistie se réfère à ce sens des merveilles lorsque nous nous unissons au choeur des anges et des esprits célestes et avec toute la Création, pour chanter : ‘saint, saint, saint le Seigneur, Dieu de l’univers, le ciel et la terre sont remplis de ta gloire. Hosanna dans les hauteurs. Béni soit Celui qui vient au nom du Seigneur. Hosanna au plus haut des cieux. »

painLa citation est extraite d’un document produit en avril 2012 par la conférence nationale des Evêques des Etats-Unis, intitulé ! « Les cieux et la terre sont remplis de ta gloire ! » Il s’agit en fait d’un document de synthèse des travaux communs menés avec les représentants de l’Eglise méthodiste unie. Des travaux portant sur la question de l’Eucharistie et qui aboutissent à un intéressant accord théologique. « Nous croyons que nous pouvons et devons offrir un témoignage commun prophétique sur le défi important que constitue la relation de l’humanité au reste du monde naturel », explique notamment le document. « De nos jours, l’apparence des cieux est devenu un signe des temps. La menace de la déstabilisation climatique, de la destruction de la couche d’ozone, et de la perte de la biodiversité mettent à jour une relation faussée de l’humanité envers les autres êtres vivants et le reste de la terre. Les méthodistes unis et les catholiques romains ont interprétés ces signes des temps d’une crise écologique comme un impératif pour élaborer une réponse oecuménique.

Le document est constitué de trois parties : 1. L’eucharistie, comme unité entre Création et Rédemption ; 2. La Création comme mystère rencontré de notre origine ; 3. L’eucharistie comme la rencontre avec la plénitude du mystère chrétien.

Source

DL

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s