De l’écologie profonde à la haute écologie

wendell berry

Si à la suite de l’article célèbre de Lynn White Jr , le christianisme est parfois mis en accusation, l’écologie profonde témoigne généralement d’un intérêt bienveillant à l’égard des religions. L’Ecologiste, édition française de la revue The Ecologist de Teddy Smith qui s’inscrit dans le courant de l’écologie profonde, a consacré des dossiers aux relations entre écologie et religions – saluant au passage le futur Benoît XVI.

Et ce n’est pas le moindre mérite du livre récent de Frédéric Dufoing sur « L’écologie radicale » que de consacrer son dernier chapitre au philosophe paysan Wendell Berry, écologiste chrétien et tête de file du courant agrarien, qui montre la voie d’une « haute écologie », d’une écologie authentique.

Extrait d’un article récent sur l’écologie profonde sur le site L’anarchrisme. En attendant d’en découvrir peut être un peu plus sur cette figure intéressante de Wendell Berry.

DL

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s