Au pied de mon arbre, je vivais heureux

arbre de l'annéeIl n’y a pas de dimensions spirituelles à l’opération. Le concours « l’arbre de l’année » a été lancée en effet il y a 4 ans par la revue Terre Sauvage.

Mais outre que ce titre de Bayard mène une très belle réflexion sur la place de l’humain dans la nature, l’opération se fait désormais en lien avec l’Office national des forêts (cela s’imposait, quoi que…), par France Bois Forêt, l’association Arbres, l’Agence des Espaces Verts Ile-de-France, la Ligue pour la protection des oiseaux et enfin … les Scouts et Guides de France !

Car en fait, comment ne pas s’émerveiller spirituellement devant la force tranquille et lente des arbres de notre quotidien ?

Et vous, à quoi il ressemble votre arbre préféré ?

DL

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Je n’ai pas d’arbre préféré. Je les aime tous, surtout ceux qui, victimes de la cupidité de certains, sont destinés à être abattus en nombre; et ceci après une conversation au cours d’un repas avec Francis Hallé, au moment où il passait son temps à chercher des fonds pour financer son travail sur Madagascar dont il allait explorer les restes de forêt tout en témoignant sur les conditions de vie des hommes proches. Et puis je suis revenu sur ses écrits lorsque une série de 39 platanes a été victime dernièrement de la plainte d’habitants se plaignant de devoir ramasser les feuilles à l’automne, plainte retenue par des élus complaisants: à ce sujet il faut lire et relire son petit livre « du bon usage des arbres » (Actes Sud )

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s