CLIMAT – En parler, même à Taizé

2014martin-kopp-reforme-2Alors que la communauté de Taizé se prépare à fêter en 2015 les 75 ans de sa fondation, l’été se poursuit avec des débats chaque jour, invitant les milliers de jeunes à réfléchir sur les sujets de société. Il y a quelques semaines, c’est l’eurodéputé belge Philippe Lamberts qui est intervenu sur le thème de la justice dans la finance ainsi que  Martin Kopp, de la Fédération luthérienne mondiale, pour évoquer les conférences à venir sur le climat. Extrait de cette dernière intervention :

« Je suis venu parler d’écologie et de foi chrétienne, de changement climatique et de décroissance… La croissance économique n’est ni soutenable, d’un point de vue écologique, ni souhaitable, d’un point de vue sociétal. Nous sommes aujourd’hui déjà au-delà des limites possibles. Il faut savoir que, si chaque être humain sur terre consommait comme le Français moyen, nous aurions besoin de 2,7 planètes. À l’échelle de l’humanité, nous consommons 1,5 planète par an. La société de croissance véhicule des visions de l’humain, de la société, de l’existence, du bonheur, colonisées par l’économie. En en faisant moins, on peut vivre nettement mieux et ces messages sont très bien reçus par ces jeunes. »

DL

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s