ROME – Lutter contre le chômage, un fondement écologique

le

Pape FrançoisMaintenant qu’on a la synthèse proposée par l’encyclique, on peut travailler le réel de notre monde, sans se laisser piéger par les idées ou les généralités. Par exemple, le chômage est une violence faite aux personnes, notamment aux plus jeunes. Trouver des solutions nouvelles est donc du ressort de nos communautés aussi.

C’est ce qu’à rappelé en ce jour le pape François en recevant 450 membres de la Fédération italienne de l’Orde du mérite et du travail. Voici un extrait de son intervention

Le chômage des jeunes en particulier est une plaie qui les prive de leur place dans le monde économique, lui même privé de nouvelles forces vives. Le marché du travail devrait être prêt à intégrer les jeunes formés et désireux de travailler. Or au contraire le message est aujourd’hui qu’on a pas besoin d’eux. C’est le révélateur d’une grave dysfonction qu’on ne peut simplement attribuer au contexte économique. Or le bien de tous qui est la base de la vie sociale ne saurait être atteint par une croissance des bénéfices et de la production… L’enseignement social de l’Eglise fait référence constamment à la position centrale de la personne dans le développement. Tant que des hommes et des femmes seront inactifs ou marginalisés, le bien commun ne sera pas véritablement établi… Le travail, qui a une valeur sociale, est en mesure d’impliquer les personnes, de les responsabiliser afin qu’elles entreprennent ». Si les nouvelles générations sont impliquées, « la société repart et offre des perspectives et des opportunités, et plus largement la confiance dans l’avenir ». Le travail a une dimension sociale et éthique. « C’est seulement si elle est fondée sur la justice et le respect des lois que l’économie concourt au progrès. Elle ne doit écarter personne et surtout s’écarter totalement de la corruption et des trafics, respecter aussi l’environnement. Comme l’enseigne la Bible, pratiquer la justice n’est pas simplement s’abstenir de l’injustice ou respecter les lois. Est vraiment juste celui qui…agit en conscience pour le bien de tous, y compris des pauvres et des faibles… Cela implique être prêts à trouver de nouvelles solutions » de justice sociale et économique pour toutes les composantes de la société.

DL

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Marie-Françoise LAVIGNE dit :

    Je n’ai pas su résilier mon abonnement… d’ailleurs croyez-vous que tous vos lecteurs parlent anglais ??? Alors je vous prie de bien vouloir le faire vous-mêmes // L’écologie nécessite aussi un usage raisonné des courriels… Commencez donc par vous-mêmes le mettre en pratique ! Merci de votre compréhension// M-Françoise Lavigne

  2. dlang dit :

    Désolé pour les textes en anglais. J’essaye de traduire les choses autant que je peux. Mais mon temps aussi est limité. Et par ailleurs, il faudra bien accepter que le français n’est pas la seule langue parlée dans le monde ;p
    E&E

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s