RENCONTRE – On parle fort à Taizé

Il se passe toujours quelque chose à la petite communauté oecuménique de Taizé (Saone-et-Loire). Du 22 au 25 septembre, c’est la rencontre des 31 commissions catholiques Justice et paix d’Europe qui s’y sont retrouvées pour leur assemblée générale et des ateliers de réflexion sur le thème : » Nos racines spirituelles et les fruits politiques ».

Taizé Justice et paix.png

Le cardinal Turkson, préfet du nouveau dicastère pour la promotion du développement humain intégral était présent les deux premiers jours de la rencontre, ainsi que la secrétaire national pour les relations internationales de l’église protestante unie de France Claire Sixte-Gateuille.

Le rassemblement a permis de célébrer le mois de prière pour la Création, avec la présence de Cécilia Dall-Oglio qui est aussi responsable en Europe du réseau Global Catholic Climate Movement.

Un geste de partage de sols issus de sites endommagés ou symboliques venus de toute l’Europe fut vécu pour témoigner de la mobilisation commune face aux défis sociaux et environnementaux.

Du sol de Bonn (Allemagne) pour évoquer les négociations en cours pour le climat ; du sol du Portugal, des zones touchées par les incendies récents ; du sol luxembourgeois touché par les pratiques de l’agriculture industrielle ; du sol d’Albanie, d’une ancienne prison communiste. Mgr Jean Claude Hollerich, archevêque luxembourgeois et président de cette conférence européenne a rappelé l’engagement fort auquel appelle l’encyclique Laudato si

Dieu de tout amour, nous te confions les victimes de la violence, de l’injustice et des catastrophes naturelles. Inspire nous pour agir pour alléger ces souffrances, en commençant par les personnes les plus proches de nous. Tu nous as demandé d’être des créateurs de justice et de paix parmi les êtres humains et de prendre soin de la Création. Tu entends le cri des très pauvres. Permets nous de nous rendre proches d’eux et d’espérer avec eux. Pour que nous devenions capable tous ensemble de chanter le nouveau chant de ton amour. » Prière de F. Aloïs de Taizé.

DL

A noter, Justice et paix Europe a apporté du sol extrait de la région de Bois Noir, dans l’Allier. Là une mine d’uranium était exploitée de 1954 à 1980, laissant un lac artificiel remplis d’1,3 millioins de tonnes de restes miniers et de produits chimiques.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s