PROTESTANTISME – Jésus aurait-il lutté contre le plomb et l’arsenic ?

Et si ça bougeait aussi du côté des évangéliques américains ? Il y a quelques mois, une rencontre à Danville, dans l’Indiana, a invité plusieurs chrétiens  de cette branche protestante plutôt conservatrice et qui sont déjà engagés dans des programmes environnementaux.

C’est en fait un organisme officiel de l’Etat d’Indiana, le Hoosier Environmental Council (HEC), qui a organisé la rencontre.

HescoxOn a pu y entendre notamment le révérend Mitch Hescox, dont il peut être bon d’évoquer le parcours. Cet ancien responsables de communauté évangélique pendant 18 ans, a finalement été ordonné pasteur. Mais auparavant, l’homme a aussi travaillé… dans l’industrie du charbon comme directeur chez Fuel Systems for Allis Mineral Systems. Ce père de famille est devenu depuis directeur du réseau évangélique pour l’environnement (EEN). A ce titre, il a notamment publié un ouvrage intitulé Prendre soin de la Création: un guide évangélique du changement climatique et pour un environnement plus sain (Creation Care: The Evangelical’s Guide to Climate Change and a Healthy Environment) et a contribué à l’ouvrage collectif Des actes sacrés : comment les Eglises travaillent ensemble pour protéger le climat de la terre (Sacred Acts: How Churches are working together to Protect Earth’s Climate, New Society Publishers).  L’homme s’est aussi fait connaître par plusieurs longues marches militantes dont celle qui l’a mené de l’ouest de la Virginie jusqu’à la capitale américaine et une autre vers le Golfe du Mexique pour prier lors de la catastrophe de la plateforme pétrolière Deep Water Horizon.

 « Beaucoup d’évangéliques n’ont pas reçu d’enseignement sur ce que dit la Bible sur le soin de la terre, rappelle Hescox. Alors que cette terre est bien la terre de Dieu dont il nous demande de prendre soin. » Il rajoute aussi : « Les protestants évangéliques sont souvent du côté des programmes Pro-Life, préoccupés par la vie et le soin des enfants. Il faut donc leur faire comprendre que ce que nous mettons dans l’environnement aussi impacte la vie des enfants. »

L’homme sait de quoi il parle, ayant participé à plusieurs campagnes militantes contre la pollution au plomb etc.

Cheryl.jpgEst intervenue aussi durant cette rencontre Cheryl Rivera, une pasteure baptiste de Chicago est. Elle a participé quant à elle, avec son organisation environnementale, à la mobilisation contre la contamination au plomb et à l’arsenic dans sa ville qui dure depuis 40 ans.

« Je me suis engagé sur ce chantier parce que je pense que Jésus l’aurait fait aussi. C’est important que ma foi soit engagé en tant que responsable religieux pour permettre aux gens qui ont une foi éteinte puisse la réactiver. C’est ce que Jésus a fait et c’est pourquoi je fais ce que je fais. »

Butler.jpgAutre intervenant : Greg Osland, un universitaire de Butler. Ce fondateur d’une ONG confessionnelle a appelé les croyants a retrouver la connexion entre la Création et la restauration d’écosystèmes maltraités. Son ONG a participé à la restauration du campus de Grace Church à Noblesville.

« Au début des années 2000, j’ai commencé à voir que bien gérer la terre et prendre soin de la Création est une réponse importante dans la suite du Christ. C’est aussi cela suivre Dieu, de prendre soin de ce qu’Il a créé. »

E&E

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s