HISTOIRE – Quand le pétrole façonne la théologie

Annointed with Oil book cover.jpgUn livre américain publié actuellement propose de réfléchir sur le lien entre christianisme et pétrole qui a façonné les Etats Unis. Un pavé dans la mare lu et commenté par Marian Ronan, universitaire en études catholiques de l’Université théologique de New York. Voici des extraits de sa lecture.

Le livre lui-même, non traduit encore, est le fruit du travail d’un universitaire spécialisé de l’histoire américaine et du capitalisme à l’Université Notre Dame.

Le livre retrace l’histoire de la découverte du pétrole à partir de 1859 en Pennsylvannie, puis des immenses champs pétroliers au Canada, en Californie et au Texas durant la guerre civile jusqu’à l’exploitation des gaz et pétrole de schiste actuels à travers le pays. Bien sûr cette découverte est aussi l’histoire de grandes compagnies pétrolières supervisées par la Rockefellers of Standard Oil notamment. Cette aventure industrielle traduit aussi deux visions théologiques présentes dans cette société américaine : le protestantisme libérale de la côte est et le protestantisme évangélique des petites villes des Etats du Sud. C’est dans cette tension que nait la « religion civile du (pétrole) brut » des libéraux de l’est et le « christianisme du chat sauvage » des industriels indépendants loin dans l’Ouest. Pour les premiers, une union des monothéismes et des régulations gouvernementales s’opère. Pour les seconds, c’est une vision millénariste qui les pousse à une exploitation massive et dérégulée des réserves pétrolières. La venue prochaine du Christ les encourage dans une exploitation rapide du monde. Dans les deux cas, l’exploitation du pétrole s’avère être une aventure religieuse, alimentée par l’abondance d’une ressource naturelle qui semble justifier l’impérialisme américain

Et du côté catholique ? Le livre raconte notamment comment le F. Ignace Lukasiewicz, par exemple a utilisé les revenus du pétrole dans le nord ouest de l’Espagne pour soutenir sa communauté. D’autres, comme William Mulligan et Tomb Barger ont défendu les communautés catholiques travaillant pour Aramco en Arabie Saoudite dans les années 1970. Et William F. Buckley Jr, un catholique intégriste a hérité de cette vision du monde de son père, qui était un industriel du pétrole proche des « wildcat » du Sud. Il y a même eu une Catholic Petroleum Guild, un groupe qui célébré des  » messes du dimanches du pétrole », à l’église St Alphone de Liguori, à Manhattan dans les années 1950.

Bref, une lecture passionnante de l’histoire contemporaine des Etats Unis et des projections religieuses sur une industrie qui a été à la base de la prospérité américaine tout au long du XXe siècle.

Faut il s’étonner alors de la difficulté pour ce pays de se mobiliser dans la lutte contre les dérèglements climatiques et l’usage des énergies fossiles ?

DL

 

Darren Dochuk, Anointed with Oil: How Christianity and Crude Made Modern America, 688 pages; Basic Books; 2019, $24.99

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s