INAUGURATION – Quand François trouve sa maison

Capture d’écran 2020-01-06 à 19.06.51Une nouvelle qui m’a échappé… et qui n’aurait pas du. Le 4 octobre dernier, le hameau Saint Françoisa été inauguré du côté de Draguignan. Un beau projet d’habitat social partagé, dans l’esprit de François d’Assise.

Extraits d’un compte rendu à retrouver en entier ici.

Depuis la première pierre posée il y a 3 ans jour pour jour, ce site a gagné un supplément d’âme : l’environnement fait de verdure et d’une faune variée à plumes et à poils a su accueillir avec bonheur des blessés de la vie, avides de poser enfin des sacs trop pleins et trop lourds, et de s’écrier : « C’est là le lieu, mon lieu ! C’est là que mon exil va prendre fin ! » (F.Cheng).

La journée a commencé par la Messe, sous le barnum qui va, au cours des heures, se révéler « à géométrie variable », devenant salle à manger à midi, puis espace spectacle ensuite. Puis la statue de St François part en procession faire « le tour du propriétaire » (terme que le « Poverello », surnom donné au saint, aurait détesté !) avant de retourner dans la petite chapelle. (…) Ce fut une journée de rencontres, chacun, chacune allant de l’un à l’autre pour se retrouver et faire tout simplement connaissance.

Assises en cercle autour d’un moine de l’Abbaye de Lérins, des bénévoles de la paroisse de Draguignan évoquaient leurs actions avec un entrain non dissimulé. Plus loin, le Père Bernard Devert, président fondateur d’Habitat et Humanisme… A l’écart, une table où se présentent vin de pamplemousse et confitures de figues, tous originaires du Hameau… On goûte, on apprécie… (…) Et puis, discrète comme toujours, Mme Mireille Chauvin – petite-nièce du général Ferrié qui a perfectionné la Télégraphie Sans Fil et a sauvé la Tour Eiffel de sa démolition -, heureuse de voir combien le don qu’elle a fait de sa propriété porte maintenant de fruits.

Ceux-ci s’appellent Justice sociale, Fraternité, Partage, Décroissance, Accueil de l’autre dans sa différence, Paix, Beauté, et le plus beau de tous : l’émerveillement qui jaillit du bouquet composé de tous les autres. Tous ces mots si simples d’apparence, venus voici 800 ans du cœur d’un homme qui avait compris que toute créature est bonne et aimable, quelle que soit son apparente existence.Mme Chauvin disait en 2016 : «Je souhaite que tous les blessés de la vie qui viendront dans le hameau Saint-François apprécient autant que moi ces lieux où j’ai été très heureuse depuis soixante ans. » Ces sept valeurs seront évoquées en début d’après-midi avant la mise en route des ateliers : elles ont été la trame de la vie de François d’Assise, elles sont aujourd’hui celles que les responsables du Hameau veulent y faire vivre.

(…) Laissons le dernier mot à François Cheng parlant de St François :

« Il lui suffit de dire « Frère Soleil » ou « Sœur Eau » et subitement le rapport entre l’homme et la nature se révèle autre, confiant et fraternel. Du coup l’univers prend une autre coloration et l’homme une autre dignité. »

Source ; article de Aline RACHEBOEUF, auteure bénévole pour IOTA

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s