PAROISSE – Un peu d’intelligence collective change le climat

le

Thierry me fait part d’une expérience paroissiale intéressante : la mise en oeuvre de la pédagogie de la fresque du climat

L’équipe Eglise Verte de la paroisse St Christophe les Deux Rives à Neuville-sur-Saône s’est constituée il y a maintenant deux années. Bloqués dans nos élans et nos projets par le confinement, certains d’entre nous ont décidé de participer à un atelier « Fresque du climat » en visio-conférence le 1er mai. La Fresque est un atelier ludique, collaboratif et créatif pour sensibiliser au changement climatique, basé sur l’intelligence collective, et extrêmement pédagogique. Un des membres s’étant formé pour l’animer, nous étions sept à nous retrouver devant nos ordis. Le but du jeu est d’arriver à positionner une quarantaine de cartes expliquant les interactions aboutissant au changement climatique. Ce fut un temps d’échange, d’apprentissage, et de découverte pour chacun. Même si nous connaissions globalement les phénomènes climatiques, l’exercice nous a permis de visualiser les principaux paramètres d’influence, et surtout de comprendre les liens entre eux. Cette fresque ayant été construite sur des rapports du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du Climat), la réalité scientifique est là, et l’exercice a rendu palpable et évident ce qui peut paraître vague, incertain ou lointain à certains : cela permet de parler factuellement avec un langage commun. Le résultat final se présente comme un tableau, avec les cartes reliées entre elles par des flèches : la fresque part des activités humaines et mène aux inondations, sécheresses, famines, migrations massives, chute de la biodiversité et conflits armés…Profondément remués dans nos consciences, nous avons pu, à travers un photo-langage, vivre un temps de partage sur les émotions que ce travail a fait émerger…Charles, notre animateur, nous a ensuite fourni des données chiffrées sur les émissions de CO2 par habitant, et sur l’enjeu de réduction de 80% d’ici à 2050. Cela a nourri les échanges sur des choix d’actions au niveau collectif, individuel, local et global. En conclusion, cet atelier nous a encouragés à poursuivre encore plus la sensibilisation, au niveau individuel et au sein d’Eglise Verte, pour ouvrir les consciences et emmener les chrétiens vers une plus grande conversion écologique. Intégré à un parcours Laudato Si, il pourrait, au sein des paroisses, être un formidable outil de transformation et d’action…

Thierry PALAZZOLO 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s