CLIMAT – Les évêques américains saluent les efforts du président Biden

le

«Nous saluons l’engagement de l’administration Biden en faveur de la protection du climat et de la justice environnementale, qui va dans le sens de la décision de réintégrer l’Accord de Paris»,  écrivent, dans une note publiée hier, Mgr Paul S. Coakley et Mgr David J. Malloy, présidents, respectivement, des Commissions pour la justice interne et le développement humain et pour la justice internationale et la paix de la Conférence épiscopale américaine (Usccb).«Le sommet sur le climat exprime le leadership renouvelé de l’Amérique en matière de changement climatique, et l’engagement de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 50 % par rapport aux niveaux de 2005 d’ici 2030 est un objectif national ambitieux et bienvenu», indique encore la note des évêques. En exprimant leur plein soutien à l’appel du Pape François aux dirigeants du monde entier à prendre soin de la nature, «afin qu’elle prenne soin de nous», les prélats soulignent enfin, avec le Pape, la nécessité d’une transition écologique «juste» qui «ne laisse pas derrière elle» les travailleurs du secteur énergétique

Ces deux évêques réagissent ainsi au Sommet virtuel sur le climat convoqué la semaine dernière par le Président Joe Biden à l’occasion de la Journée de la Terre. Un sommet au cours duquel le président américain s’est engagé à réduire de moitié les émissions de gaz à effet de serre des États-Unis d’ici 2030, dans le but d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050, donnant ainsi suite à la décision de réintégrer l’Accord de Paris de 2015 sur le climat, dont l’ancien président Trump s’était retiré en 2017. Le chef de la Maison Blanche a, entre autres, souligné les «opportunités économiques extraordinaires» et les possibilités d’emploi offertes par les mesures de lutte contre le changement climatique dans le monde, réaffirmant que les États-Unis «sont déterminés à agir» immédiatement, non seulement au niveau fédéral, mais aussi au niveau local avec la participation des partenaires sociaux.

Reste à voir si au sein de cet épiscopat américain très clivé ce soutien est aussi fort qu’il n’y parait. Des déclarations récentes encore de certains responsables catholiques appelaient à interdire la communion au président américain pour ne pas s’opposer davantage à la loi sur l’avortement dans le pays.

Occasion de rappeler que Mgr Paul Coakley, avait aussi vivement réagi aux exécutions de peine de morts au cours des derniers mois du mandat du président Trump. L’évêque s’est dit profondément choqué et préoccupé par l’escalade soudaine de l’application de la peine de mort dans ces derniers jours de responsabilité de l’administration Trump. En 2020, dix exécutions fédérales ont été réalisées, ce qui est plus que le total combiné des cinquante États. Dans un entretien à la rédaction anglophone de Vatican News, il a fait part de l’opposition de l’Église catholique à l’utilisation de la peine de mort alors que l’administration sortante du président Donald Trump accélère le rythme des exécutions fédérales dans ses derniers jours.

E&E

Source : vaticannews

Et pour info, voici les déclarations précédentes des évêques américains sur la gestion de la crise climatique


.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s