ÉGLISE VERTE – Prendre le dessus sur les dessous

(©L’Orne Combattante)

L’Orne combattante a osé le titre dans un article récent :  » En Normandie, une paroisse veut changer les règles avec des culottes menstruelles écologiques ». Mais de quoi ils parlent en fait ?

A Flers (Orne), des fidèles de la paroisse Marcel-Callo lont décidé de lutter contre la précarité menstruelle en permettant aux femmes et jeunes filles de privilégier des culottes menstruelles …écologiques. Une démarche qui rentre dans le cadre du label église verte dont bénéficie la paroisse depuis 2019.

Dans un souci écologique, Valérie Saliou a affirmé que le projet allait non seulement entrer dans la démarche du label mais aussi répondre à un besoin important, en proposant une solution économique et « zéro déchet ». « Aujourd’hui, dans les protections existantes, il y a beaucoup de plastiques et de substances nocives, affirme Valérie Saliou qui mène le projet. Des alternatives déjà existantes peuvent limiter la pollution telles que les protections jetables bio, les serviettes hygiéniques lavables, les coupes menstruelles. Nous, on veut essayer la culotte menstruelle. La culotte menstruelle est l’une des plus récentes protections existantes, mais encore trop peu connue ou peu accessible. » La paroisse propose son accompagnement ainsi que divers partenaires qu’elle a démarché : le collège, le lycée et le pôle d’enseignement supérieur de l’ensemble Saint-Thomas-d’Aquin de Flers ; le Secours catholique antenne de Flers ; l’Apel (association des parents d’élèves du collège, du lycée et du pôle d’enseignement supérieur de l’ensemble Saint-Thomas-d’Aquin de Flers) et le Lions club de Flers. (…) « Cela permettra à des jeunes filles et femmes de pouvoir avoir accès à ce moyen de protection, « qui est amorti en l’espace d’un an. En moyenne, une culotte menstruelle coûte entre 30 et 50 €. Il faut au moins avoir trois culottes par cycle, c’est bien. En avoir cinq, c’est confortable. Le budget varie entre 90 et 250 € par an. Le budget moyen pour l’achat de protections menstruelles, d’après un sondage réalisé auprès de multiples personnes est de 12 €/mois, soit environ 144 € par an », argumente la paroissienne. D’ailleurs, pour le côté écologique, « on voudrait des culottes en coton bio certifiées OEKO-TX avec une production française voire locale. On est en train de se renseigner pour Rouen. On se renseigne aussi auprès de responsables de magasins à Flers. Le but est que la population locale puisse s’approvisionner. »

D’après le site Internet Luneale.co, qui vend des cup menstruelles, en France, 4,5 milliards de protections périodiques sont jetées chaque année,

Source : L’Orne combattante, Maxime Cartier Publié le 23 Sep 21 / Mon actu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s