CLIMAT – Pell ne change pas de climat

le

Revoilà le cardinal Pell. Alors que le cardinal, qui a dépassé les 80 ans, n’est plus électeur du conclave, l’homme a récemment dialogué avec des journalistes dans le cadre du webinaire « The Church Up Close ». Certains l’ont interrogé sur son positionnement écologique.

Ce 23 septembre, donc, dans le cadre de cette formation aux affaires vaticanes proposées par l’université pontificale de la Sainte Croix à Rome, le cardinal australien George Pell s’est exprimé sur différents sujets le concernant notamment. L’ancien archevêque de Melbourne puis de Sydney, qui a été poursuivi puis blanchi dans une affaire de pédophilie qui avait fait la une de médias locaux peu tendre avec cet homme médiatique, a travaillé avec le pape François sur la réforme financière au Vatican et au sein du C9.

 Connu pour des propos dans le passé très climatosceptiques, le cardinal a été interrogé une fois encore. Ses réponses en disent long : « Je n’ai jamais nié le changement climatique et je suis fortement persuadé qu’il existe » mais il reste plus ambigu sur ce qui doit être fait. Après avoir évoqué les épisodes historiques passés où les saisons étaient déréglées (notamment au Moyen âge), il explique qu’il est « contre les idées exagérées qui laissent entendre que nous pourrions vraiment agir sur ces dérèglements qui sont des phénomènes naturels colossaux. » Avec aplomb, le cardinal explique qu’aucun « modèle informatique de prévision des changements climatiques n’a fonctionné. Aucun d’entre eux. » Du coup, pour lui, il y a « une distance immense entre les preuves et les décisions politiques qui en découlent. » Puis, révélant enfin le fond de sa pensée, il rajoute : « Les non-croyants aiment avoir des choses qui leur font peur. »

Depuis 2020, l’homme, sorti d’un séjour de plus d’un an en prison, a publié son journal de détention et a repris ses prises de paroles médiatiques, citant notamment des auteurs conservateurs américains comme source intéressante de réflexions sur l’état de l’Eglise et du monde.

Il y a donc des choses qui, elles, ne changent pas.

Source : Sep 23, 2021 by Christopher WhitePeopleVatican

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s