Terres canadiennes

La commission sociale des évêques canadiens catholiques du Québec vient de publier une réflexion très intéressante sur les mutations du monde agricole et de leurs enjeux. Ils invitent les acteurs du monde rural à fonder un nouveau contrat social, qui nous ferait sortir d’une vision simplement productiviste et industrielle de l’agriculture. Le développement durable y est nommément cité comme une piste de plus en plus pertinente pour retrouver un équilibre humain, économique et écologique perdu depuis pas mal d’année. Tant la terre que l’humain qui la travaille s’épuisent dans des pratiques désormais contestables.

Extraits :

Avec la montée du prix du pétrole, nous voyons apparaître la culture de matières végétales pour produire du bioéthanol afin de répondre à des besoins énergétiques de consommation. Nous perdons aussi de plus en plus de bonnes terres fertiles au profit d’étalements urbains et de projets de construction d’autoroutes et de méga centres d’achats en périphérie des villes. De plus, depuis quelques années, des terres agricoles et des zones boisées de diverses régions du Québec sont envahies par la culture de la marijuana pour le marché de la drogue à l’insu des agriculteurs et agricultrices.

9. L’agriculture est en crise. Parmi les causes, on peut mentionner l’endettement des fermes, l’instabilité et la libéralisation des marchés, les maladies dans les troupeaux (tremblante du mouton, crise de la vache folle), les changements climatiques, les exigences environnementales, les problèmes de cohabitation avec les citadins. Il en résulte des conséquences très sérieuses qui conduisent à la perte de la qualité de vie familiale.

10. Durant ce temps, les attentes de la société à l’égard des agriculteurs et agricultrices se sont accrues et complexifiées. L’ensemble de ces facteurs entraîne une détresse psychologique chez un nombre croissant de producteurs et productrices agricoles. Selon une récente enquête, « un répondant sur deux (50,9%) présente un niveau élevé de détresse psychologique contre 20,11% chez l’ensemble des Québécois. Plus d’un agriculteur sur 20 aurait des idées suicidaires comparativement à une personne sur 25 dans la population québécoise [3]. Serait-il possible de tenir compte de ces facteurs humains aggravants? Des changements structurels s’imposent et c’est un grand défi pour l’agriculture au Québec.

(…)

15. Nous sommes toutes et tous interpellés par les réalités vécues par le monde agricole. Les enjeux sont importants aux niveaux local, régional, national et mondial. L’agriculture est à la base de notre alimentation, elle contribue en plus au développement rural, à l’occupation du territoire et à l’économie des régions. Les marchés mondiaux influencent de plus en plus nos marchés locaux et les multinationales exercent un grand pouvoir sur notre alimentation. Nous avons besoin d’un contrat social qui liera l’État, les citoyens et les agriculteurs, agricultrices, plutôt que d’être au service d’une industrie. Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation doit se réapproprier son pouvoir d’influencer le développement agricole »[6]. Nos choix de consommation agroalimentaire sont importants pour sauvegarder notre agriculture, assurer une qualité de vie aux personnes qui en vivent, conserver les terres agricoles et protéger l’environnement. Nous sommes invités à devenir des acteurs et des actrices de changement social.

(…)

20. Le Congrès eucharistique international 2008, qui se tiendra à Québec du 15 au 22 juin, sera l’occasion de rappeler combien le mémorial de la messe nous invite à partager les fruits de la terre et du travail des humains. Nous sommes conviés à poursuivre avec d’autres un engagement solidaire pour la protection de la terre et le bien de l’humanité.

Le document (Message du 1er mai 2008) est consultable sur :

http://www.eveques.qc.ca/documents/2008/20080501f.html

DL

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s