Akuna matata

Un safari d’un genre particulier vient d’avoir lieu dans le grand Parc national de Nairobi, au Kenya. Au milieu des éléphants, des rhinocéros et autres gazelles, ce 20 septembre, une cinquantaine de responsables religieux se sont retrouvés, formant un cercle solennel autour d’un petit piton rocheux. Là ont été incinérés en 1989 près de 13 tonnes de défenses d’éléphants. Des prières sont montées en ce lieu dans une démarche interreligieuse émouvante. Chacune évoquant le pardon à demander pour les dommages causés à l’environnement naturel par les prédations humaines.

« La protection de l’environnement et de ses créatures est selon moi un des points majeurs de convergence entre les religions », explique Dekila Chungyalpa, un naturaliste bouddhiste qui dirige le programme Terre Sacrée, sous l’égide du WWF. « En tant qu’experts de la conservation, nous pouvons argumenter sur les raisons de devoir arrêter le braconnage par exemple en des termes légaux et écologiques. Mais seuls les responsables religieux peuvent le resituer dans un contexte moral et évoquer ainsi le devoir religieux à agir pour protéger l’environnement. En tant qu’individu d’une communauté croyante, il devient incontournable qu’il faille agir en ce sens. »

Il faut noter que le trafic illégal de ressources animales constitue désormais la 5e activité de ce type, après la contrefaçon, le trafic de drogues, des personnes et du pétrole selon un organisme américain. 2011 a ainsi la pire année depuis deux décennies en ce qui concerne la demande en ivoire, notamment du fait des pays asiatiques émergeants. Ainsi en Afrique du Sud, ce sont 448 rhinocéros qui ont été abattus en 2011, contre 13 quatre années auparavant. « Ces chiffres sont choquants. Peu d’entre nous les connaissaient », souligne le pasteur camerounais Denis Kumbo, presbytérien qui comprend mieux qu’il ne s’agit plus ici de braconnage pour vivre mais de trafic mondial organisé et lucratif.

Alors que le soleil se couchait au loin, les responsables religieux réunis autour du mémorial, firent une promesse pour le retour chez eux à venir : « Nous, comme peuples de Dieu, nous promettons de travailler ensemble pour protéger la Création de Dieu ».

Dans la déclaration finale de la rencontre, chaque représentant de religions a aussi exprimé l’engagement que chacun avait à vivre désormais. Voici ce que dirent les représentants chrétiens :

« Lorsque nous regardons avec les yeux de la foi les merveilles de tout ce que Dieu a créé – la force du lion, la beauté des gazelles, les parcours étonnants des oiseaux dans le ciel et des poissons dans les eaux -, lorsque nous voyons les fleurs des champs dont la beauté est plus grande que celle de Salomon dans toute sa puissance, nous devrions nous réjouir que Dieu nous ait placé au milieu d’un monde si glorieux. Aussi, lorsque nous voyons cette gloire atteinte par notre péché, notre cupidité et folie, nous devrions être horrifiés et nous contestons cette destruction des merveilles que Dieu a créé. Nous devrions à la fois nous repentir et faire tout ce qui est en notre pouvoir pour protéger tout ce que Dieu a créé.

C’est pourquoi, au nom de notre foi, nous appelons les Chrétiens, particulièrement ceux de nos confessions respectives, de protéger les dons de Dieu reçus dans la nature. En particulier, en ce moment de profonde crise écologique causée par la folie et le péché humains, nous demandons à tous les Chrétiens de protéger et défendre les espèces les plus menacées d’Afrique, tels que le rhinocéros, les gorilles et les éléphants. »

Source : Article Ben Curtis/AP

On peut découvrir le beau travail qui grandit de

Catholic Youth Network for Environmental Sustainability in Africa (CYNESA), P.O. Box, 41512,00100, Nairobi – KENYA.Phone: +254721605830 (Nairobi)

Web:
http://cynesafrica.webs.com

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Huissoud dit :

    Ce sont des mafias qui braconnent désormais, et quand on a vu comme c’est difficile de les arrêter, on tremble pour la survie des grands mamifères !!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s