Fin de carrière à Solan

SolanLe monastère de Solan (30), pas très loin d’Alès, abrite une communauté de religieuses orthodoxes cultivant arbres fruitiers et vignes dans une grande attention aux dynamiques biologiques de la terre. Leur site, une ancienne ferme restaurée avec soin, occupe aussi un beau vallon forestier préservé à la biodiversité particulièrement intéressante.

Vingt ans de travail dans ce cadre naturel qui attire de plus en plus de curieux et d’amateurs de vie spirituelle enracinée dans le respect de la Création. Bien sûr, un tel havre de paix est aussi confronté aux contradictions de notre modernité. Dernier incident en date : le projet d’ouverture d’une carrière de calcaire par la société Guintoli, nécessitant notamment l’installation d’une plate forme de traitements des matériaux extraits, sur un site de 27 ha… juste en surplomb du monastère. Poussière, bruits et gestion de l’eau ne sont que les ennuis les plus évidents d’une telle exploitation aux côtés d’un site qui essaye de préserver le calme et les équilibres biologiques locaux..
On peut manifester (rapidement) un soutien aux opposants à ce projet en envoyant un mail de soutien à l’attention du Commissaire enquêteur, Mr J.-L. Blanc à : mairie.stlaurent-lavernede@wanadoo.fr
avec un texte du genre :

Monsieur le Commissaire Enquêteur,

Je soussigné ……….. résidant ………, donne un avis défavorable au projet de carrière et de traitement de matériaux (ICPE 2510-1, 2515-1, 2517-1) par la Société Guintoli sur la commune de Saint-Laurent-La-Vernède (30).
En effet, si elle voit le jour, cette carrière sera située à seulement 1,6 km du domaine du Monastère de Solan, site agroécologique majeur (classé Natura 2000), où l’expérience de conjuguer pratique agricole et écologie se poursuit avec succès ; elle nuira de fait inévitablement au très large rayonnement des pratiques agroécologiques qui y sont développées depuis 20 ans, affectant ainsi une initiative contribuant au bien commun.
Je vous prie de bien vouloir agréer, Monsieur le Comissaire Enquêteur, l’expression de ma haute considération.

 

DL

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Famille LORTEAU dit :

    J’ai envoyé mon courriel au commissaire enquêteur. Le secrétaire de mairie m’a répondu que 1370 témoignages comme le mien avait été remis au commissaire enquêteur mais que l’enquête était close depuis le 5 décembre ! Il serait peut-être bon de le faire savoir aux lecteurs de E&E pour ne pas encombrer la boîte du secrétaire de mairie.

    Catherine Lorteau

  2. Christine L dit :

    Mon avis c’est qu’il faut continuer à encombrer la mairie. Une enquête close n’est pas une réponse satisfaisante, surtout lorsqu’il s’agit d’un sujet aussi grave.
    C.

  3. Christine L dit :

    le rapport du Commissaire Enquêteur est pour l’instant défavorable au projet (information communiquée par la Mairie du lieu).
    C.

  4. Christine L dit :

    suite de l’affaire : information reçue d’un contact sur place :

    « Le commissaire enquêteur a émis un avis favorable pour l’exploitation de la carrière. C’est la mauvaise nouvelle. La bonne nouvelle, c’est que le permis de construire a été refusé en raison de l’actuelle réglementation du PLU et de certaines contraintes. Si la réglementation du PLU peut être modifiée par le Conseil Municipal, celui-ci est incompétent concernant les contraintes. J’ai bon espoir tout en restant lucide… »

    gardons espoir, et même espérance…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s