En finir avec l’évasion fiscale

le

ougandaIl y eut un sommet européen, le 22 mai dernier, sur la fiscalité et l’évasion fiscale.Un frémissement de prise de conscience et d’envies d’agir s’y est dessiné. En attendant que des actes courageux soient posés par les responsables politiques empêtrés dans les crises économiques où plus rien ne semble possible.

C’est un appel à de tels actes courageux qu’ont lancé récemment, dans une lettre ouverte aux dirigeants, deux évêques, en l’occurence Mgr Gabriel Mbilingi, évêque angolais et président de la conférence locale des évêques  (SECAM) et Mgr Ludwig Schwarz, évêque autrichien de Linz.

Il faut dire, comme le rappelle leur texte, que c’est -quand même- près de 800 milliards de $ par an qui sont ainsi soustraits à la redistribution fiscale des pays occidentaux.

Ils rappellent notamment ce que disait déjà Paul VI, il y a 40 ans :

« Dirigeants de gouvernements, c’est votre responsabilité de mobiliser vos peuples pour former une solidarité mondiale plus effective, et par dessus tout de les aider à accepter les taxes nécessaires sur le luxe et les dépenses somptuaires, de manière à permettre le développement et à sauver la paix (Populorum progression, 84).

Leur texte donne plusieurs recommandations très concrètes , sous la forme d’outils gestionnaires et bancaires à mettre en place permettant plus de transparence dans les échanges.

DL

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s