We are the champignons

Pechard

Persévérant. Cédric Péchard est persévérant. Cet ami de longue date des feux Cahiers de Saint Lambert vient de voir sa persévérance récompensée le 20 juin dernier. En effet, le fondateur de la société UpCycle, a reçu le Prix coup de cœur du jury des Eco-trophées, remis par le Parc naturel régional de la Haute vallée de Chevreuse, pour son activité de recyclage…  de marc de café et de production de pleurotes. Le plus intéressant dans l’histoire, est que Cédric travaille avec l’équipe maraichage de la communauté de L’Arche d’Aigrefoin. Un centre d’aide par le travail (ESAT) et une communauté de vie qui ouvre notamment ses portes à des personnes portant un handicap mental.

Le projet de Cédric en cours de validation est aussi simple qu’étonnant : depuis six mois, une tonne de marc de café récupéré dans les distributeurs automatiques de la région parisienne est livré deux fois par semaine. Voilà ce qui va servir de terreau pour la culture de champignons japonais au sein de grands conteneurs métalliques, eux aussi en recyclage.Il faut 2 semaines aux pleurotes pour atteindre leur taille optimale, stimulés qu’ils sont par cet humus caféiné. Résultat ? 15 kg par jour, 5 tonnes par an et par conteneur. Et aussi des déchets de culture recyclés encore en engrais naturel pour le grand jardin potager de la communauté. On peut voir de très belles photos de ce projet ici.

Le site de la communauté de l’Arche d’Aigrefoin précise :

Cette filière régionale de recyclage et de production agricole, réalisée à 100% à L’Arche d’Aigrefoin et mise en œuvre par la société UpCycle, s’inscrit dans ce que les experts appellent aujourd’hui « l’économie circulaire » ou encore l’« économie bleue » qui vise à transposer à l’échelle industrielle ce que les écosystèmes naturels ont mis en place (exemples : utiliser la soie produite par les vers à soie, aussi solide que du titane, pour faire des lames de rasoir, s’inspirer des systèmes d’aération des termitières pour construire des maisons avec climatisation naturelle…). S’ajoute à cette dimension écologique une dimension sociale et solidaire puisque le projet s’insère dans une dynamique d’insertion par l’activité économique de personnes avec un handicap. Associer une communauté de L’Arche à un projet aussi novateur, un beau défi que ni Cédric Péchard ni les personnes accueillies de L’Arche d’Aigrefoin n’ont hésité à relever. « Les tâches à effectuer à chaque étape ont été complètement repensées en fonction des profils des personnes accueillies afin qu’elles puissent chacune contribuer à cette chaine et avoir la fierté de participer à un projet pilote qui a vocation à être dupliqué dans d’autres communautés », précise Cédric.

DL

En savoir plus sur les projets de Upcycle, www.upcycle.org

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Priscille de Poncins dit :

    Je me souviens d’une discussion passionnante sur son projet avec Cédric à une journée des cahiers de st lambert : je suis ravie de voir que son projet a abouti et a de l’écho dans la presse. C ‘est un vrai bonheur que de voir des ingénieux se lancer dans l’économie circulaire et en faire en plus un projet de réinsertion de population fragile : bravo à Cédric et merci de l’info Dominique ! Une bouffée d’oxygène dans ma journée stressante…
    Priscille de Poncins

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s