Du biodiesel non prohibé à Chicago

le

L’IJEP, vous connaissez ? Il s’agit de l’International Jesuit Ecology Project, un réseau de personnes de la sphère jésuite, dirigé par Michael Garanzini, président de l’Université Loyola, à Chicago. C’est ce réseau qui est en train de préparer un ouvrage scolaire qui fera date sans doute, intitulé « Healing Earth ».

Ce livre, à destination des jeunes universitaires à travers le monde, fait écho au chapitre général des Jésuites où ce thème avait été retenu dans un texte fondateur, interpellant tout le réseau jésuite à ce mettre à l’œuvre pour « guérir un monde brisé ». L’ouvrage est donc une contribution majeure à cet appel et est le fruit d’un travail collaboratif important. Le F. Garanzini, qui est aussi le Secrétaire pour l’éducation supérieure dans la Société de Jésus, anime des ateliers de travail pour aider à la rédaction des chapitres du livre. Science, éthique, spiritualité : les sujets abordés y sont nombreux par une soixantaine d’auteurs et un comité éditorial de 25 personnes. Au final, le texte sera publié en trois langues en 2015

A noter aussi que l’université jésuite de Chicago vient d’ouvrir l’Institute of Environmental Sustainability, avec un bâtiment écoresponsable puisqu’indépendants sur le plan énergétique (géothermie) et avec un laboratoire travaillant sur les biodiesels produits à partir des huiles végétales du campus de la cafétéria locale. De quoi faire fonctionner la navette de bus locale.

DL

Photo credit: healingearth.sites.luc.edu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s