MODE DE VIE – La fin des transports amoureux ?

2018 ECOLOGIE VOyages CO2Jean Baptiste, un ami prêtre, partage récemment quelques réflexions sur sa page Facebook. Je me permets de les reproduire ici…

 

A un ami qui m’envoie une revue de presse impressionnante : « la terre à feu et à sec » je réponds par ces quelques lignes:

Un très très grand merci pour cette somme d’informations que je vais communiquer au maximum autour de moi. Ce sont des pages exceptionnelles que vous nous envoyez !. Continuez à le faire !

J’ai abordé cette « urgence » ce matin pendant l’homélie. Et c’est un sujet qui est présent, bien sûr, régulièrement dans nos conversations ! C’est un sujet qui habitait nos échanges avec plusieurs personnes à la sortie de la messe. Une personne présente avec sa famille et ses amis parle de son lieu professionnel à Tokyo. Dans une première réaction un peu provocante mais chaleureuse je lui dis :  » Ce n’est pas très bon pour la planète !  » Et je prolonge la réflexion en leur parlant d’une conversation avec une avocate venue récemment préparer une célébration.

Sur la table de la salle d’accueil , une mappemonde qui l’invite peut être à parler de son fils en partance pour un voyage en Australie. A ma question : » Il travaille certainement là bas ? « , elle répond : « – Oh ! non ! il vont se promener avec sa copine. »
Me vient alors un commentaire un peu brusque peut être mais peut on se taire lorsque la situation est celle que nous connaissons :   » – Pensez vous que l’on va pourvoir s’offrir ce genre de plaisanterie encore très longtemps ?  » Surprise et peut être agacée cette dame me répond :  « – Il faut bien que les jeunes voyagent !  » Je poursuis :  » Peut être..peut être ! mais il faudrait qu’en début d’année on puisse m’indiquer quel nombre de kilomètres je peux faire en avion cette année qui n’amplifient pas un problème qui est déjà très grave ! !  » Est ce qu’on aime ses enfants et les générations qui viennent si nos choix aujourd’hui menacent leur propre avenir ? leur propre survie ?
Le groupe avec lequel on abordait la question ce matin ne paraissait pas tout à fait disposé à entendre ces quelques mots. C’est étonnant ! L’avion est un tabou ! La semaine dernière, un ami prof de physique-chimie à Valence me disait  » Mes élèves sont de plus en plus vigilants sur ces questions environnementales, mes confrères enseignants aussi par leur pratique de tri, de covoiturage..mais cet été un grand nombre prennent l’avion pour leurs vacances ! » Pourquoi notre désir de cohérence s’arrête à l’entrée d’un aéroport ou d’une agence de voyage ? Ne baissons pas les bras ! Nous aimons cette terre ; elle est devenue très fragile. Notre aveuglement, notre bêtise, nos plaisirs personnels avant tout ! un nombre croissant de personnes sont déjà dans d’autres dynamiques dans leur tête mais aussi dans leurs pratiques. Remercions les, encourageons les et que cela fasse tâche d’huile !

Merci Jean Baptiste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s