AFRIQUE – De jeunes pousses pour Laudato si

Ce sont donc 400 adultes en responsabilité et jeunes du Bénin, du Burkina Faso, du Togo, et de la Côte d’Ivoire qui étaient présents, et durant la messe de clôture à la paroisse Saint-François d’Assise (Abidjan), ils se sont engagés à œuvrer pour la sauvegarde de la nature. « Nous devons protéger l’environnement car nous sommes les produits de la nature », ont ils rappelé après avoir été initié aux enseignements de l’encyclique Laudato si. Le P. Franck Allatin, recteur de la basilique Notre-Dame de la paix, les a guidé : « Soyez sobres dans l’usage des choses comme nous recommande le pape, car le gaspillage est un danger pour les générations actuelles et futures. C’est de la terre que l’homme est sorti, et faire du mal à la terre, c’est se faire du mal à soi-même. »

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s