BRESIL – Evangélique et amazonienne ?

DamaresUn article récent du journal La Croix évoque la figure de la nouvelle ministre brésilienne, Damares Alves, chargée du ministère de la femme, de la famille, des droits de l’Homme. Une place exposée dans un gouvernement marquée par des déclarations choquantes du leader d’extrême droite Jaïr Bolsonaro. A noter que cette femme est aussi pasteur.

Pasteur de l’Eglise de l’Evangile quadrangulaire (courant pentecôtiste), qui compte 11 000 lieux de culte dans le pays, la nouvelle ministre avance en terrain miné : avortement, lien à la communauté LGBT, elle est aussi chargée du devenir des populations indiennes, à travers sa tutelle sur la Fondation nationale de l’Indien, la Funai.

Une question qui est aussi personnelle puisqu’elle a, elle même, adoptée une petite fille indienne. Alors que Bolsonaro a annoncé ne vouloir pas respecter les limites des terres ancestrales et vouloir repartir à la conquête des terres amazoniennes, Damares Alves a déclaré que « la Funai n’est pas un problème. l’Indien n’est pas un problème » Et a rajouté : « La démarcation des terres est une question polémique, nous n’allons pas la régler maintenant. Le gouvernement va venir avec de nouvelles propositions. »

A suivre dans les mois qui viennent pour voir si cette femme sera sensible au visage amazonien de l’Eglise que le pape argentin appelle de ses voeux.

DL

Un article d’El Pais à traduire pour en savoir plus : avis aux lusaphones.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s