RENCONTRE – Changement de régime pour le pape ?

le

genesis-butler-grey-800x1170Une belle opération de comm’, à l’américaine. L’histoire d’une petite fille qui interpelle le pape et invite à vivre son Carême sous la forme d’un régime végan. Pas mal non ?

Tout commence (?) avec Genesis Butlier. Une petite fille américaine de 12 ans, militante de première heure sur la cause environnementale. Elle est, avec la suédoise Greta Thunberg et quelques autres, une représente de cette toute jeune génération d’enfants qui ont décidé de ne pas attendre l’âge adulte pour s’engager dans le combat environnemental. Un signe intéressant à reconnaître, qui témoigne en tout cas qu’il y a bien un effet générationnel sur cette question qui prend de l’ampleur.

Le fait que Genesis (au nom prédestiné) milite par ailleurs pour le véganisme est un autre signe d’une revendication militante qui touche là où ça fait mal : notre nourriture, autrement dit nos manières de vivre et nos habitudes de consommation. Sans oublier, la partie non visible de notre mode de vie, dont l’élevage intensif est une des expressions les plus ambigües pour ne pas dire sordide.

Genesis est devenue l’ambassadrice d’une campagne internationale, la « Million Dollar Vegan » qui s’est donnée pour ambition de convaincre le pape François à vivre son Carême de manière végan, pour sensibiliser le plus grand nombre aux problèmes liés à la maltraitance animale à grande échelle. Pour bien faire, elle s’envole ces jours ci pour le Vatican pour rencontrer le pape, avec à la clé, s’il accepte un million de dollars qui pourront être versés « aux bonnes oeuvres » de l’Eglise. Elle assistera à l’audience pape mercredi, et nul doute que les photographes seront là pour immortaliser la rencontre probable.

Plusieurs remarques rapides :

  • l’Eglise est trop pyramidale, trop patriarcale, trop romaine, … sauf quand ça permet de faire un joli coup médiatique
  • demander au pape de se « convertir » au véganisme relève quand même d’un certain positivisme naïf. Et cynique aussi d’une certaine manière, puisqu’il y a une forme de chantage à l’argent et aux plus pauvres à la clé. A noter que cet argent sera pourvu par la Blue Horizon International Foundation
  • il y a aussi là une forme de reconnaissance de la place de plus en plus importante que joue ce pape dans la prise de conscience environnementale mondiale et l’accompagnement d’une nouvelle génération Laudato si émergente.
  • troublant aussi ce besoin qu’ont des adultes de demander désormais à des enfants d’être leur conscience, puisqu’eux mêmes sont incapables d’agir. N’y a t-il pas là une forme symbolique de démission ? Par ailleurs, dans la tradition biblique, il y a aussi ce souvenir de jeunes enfants qui ont su changer le cours de l’histoire, au nom de leur foi et de leur courage. Bon, ils n’avaient pas un million de dollars à leur disposition. Juste un caillou dans une fronde ou le courage de la vérité.

 

« L’élevage est une des principales causes du changement climatique. En choisissant une alimentation végétale, nous pourrions réduire les dégâts que nous causons à la planète, aux animaux et aux humains. J’aimerais vraiment que le pape François réponde à mon message pour qu’il devienne vegan pendant le carême. Parce que nous avons besoin que Sa Sainteté montre l’exemple pour inciter le monde à agir, dès aujourd’hui, pour contrer le changement climatique et lutter contre la souffrance animale. » Genesis.

Et vous, qu’en pensez vous ?

 

2019 ECOLOGIE Appel au pape Vegan

DL

A noter : La campagne Million Dollar Vegan est soutenue par un panel de célébrités, de scientifiques et d’environnementalistes, parmi lesquels Paul McCartney, Moby, Chris Packham, Mena Suvari, Sylvie Guillem, Evanna Lynch, Woody Harrelson, Brigitte Bardot, Joaquin Phoenix, Benjamin Zephaniah, Joseph Poore, George Monbiot ou encore Yann Arthus-Bertrand.

 

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Guillaume dit :

    Bonjour,
    J’en pense que c’est bien dommage de généraliser le propos à l’ensemble de l’élevage alors que les problèmes viennent de l’élevage industriel. Tout à fait d’accord pour réduire la consommation de viande et lutter contre la souffrance animale, mais soutien aussi aux éleveurs qui pour certains, selon moi, contribuent à leur manière à préserver notre environnement.

  2. VACHETTE Philippe dit :

    Merci pour le relais de cette info porteuse de sens ! mais ATTENTION elle est aussi porteuse de dérives : végétarien (et flexitarien) visant à réduire puis supprimer la consommation de viande, c’est une vraie avancée dans l’esprit de sobriété de Laudato Si et c’est un message qui peut toucher le plus grand nombre sur terre!
    Mais la rigueur totalitaire ou doctrinaire du véganisme n’a pas beaucoup de sens, surtout pour les populations les plus pauvres ou « peuple premiers » : Tant qu’il reste des animaux qu’on tue, il y aura des sous produits à utiliser plutot que jeter ! (lait et fromages,laine, cuirs, duvets, os, gélatines…..) un carême végétarien, c’est à la fois prophétique et réalisable mais le véganisme est dangereux par son absolutisme !

  3. bertrand Cumet dit :

    Effectivement la méthode est agaçante et nuit au fond du message. Sans compter qu’un engagement vegan officiel du pape le ferait fatalement glisser sur les pentes de l’antispésisme aux yeux de ses détracteurs catholiques, qui n’ont pas besoin de cela pour le soupçonner des pires abjurations.
    Et pourquoi le pape et pas toutes les autorités religieuses, le carême et pas le ramadan…
    En revanche, il faut signaler que l’action demandée au pape ne concerne que l’alimentation vegan, végétalienne, option qui ne semble pas à ma connaissance avoir d’équivalent en langue anglaise. Par ailleurs le site de cette action propose une réflexion sur le lien entre la foi (chrétienne) et notre alimentation, avec un guide du carême vegan (végétalien), des références bibliques ou de Laudato Si, des conseils pour le bénédicité… L’ensemble n’étant pas sans rappeler comme tu le signalais Dominique à juste titre dans un article de La Croix, le carême pour la terre ( http://www.caremepourlaterre.org/) des Chrétiens Unis pour la Terre.
    Quant au fond je crois que le pape a déjà répondu dans Laudato Si à toutes les sollicitations de ce type et toutes les objections « raisonnables » à y répondre. « Les justes milieux retardent seulement un peu l’effondrement », « l’heure est venue d’accepter une certaine décroissance dans quelques parties du monde, mettant à disposition des ressources pour une saine croissance en d’autres parties » et « cuisiner seulement ce que l’on pourra raisonnablement manger, traiter avec attention les autres êtres vivants ». Sachant le gâchis énergétique et alimentaire (sans parler du reste) que représente l’élevage à l’occidentale, le carême me semble un bon temps pour réfléchir à ces sujets et nous rapprocher de la seule vraie nourriture qu’est le Christ. Gageons que le pape, dans l’intimité de son « lieu secret » en compagnie de son « Père qui voit dans le secret » a déjà trouvé la bonne attitude… sans nécessairement jeter ses vieilles chaussures de cuir.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s