SYNODE – Jour 9 – C’est la foi qui fait signe

le

Voici donc une deuxième séquence de temps en petits groupes pour le synode en cours. Les discussions jusque là ont tout « mis sur la table » a rappelé Mgr Ouellet, le cardinal canadien qui participe à la démarche en tant que président de la Commission pontificale pour l’Amérique latine.

Un entretien réalisé par KTO lui donne la parole. Une bonne occasion d’entendre un premier état des lieux du synode en cours. Il évoque notamment la tension qui s’est manifestée à plusieurs reprises entre le défi de l’inculturation dans les traditions locales de l’Evangile et la présence de suffisamment de prêtres sur place pour assurer le travail pastoral ordinaire. Où faut il mettre la priorité ? Si on décidait d’ordonner des hommes mariés de ces populations, on risque de privilégier le premier défi sur celui d’une présence missionnaire et prophétique. Le cardinal signale aussi que des exceptions de ce genre seraient possibles et concerneraient de nombreux autres lieux à travers le monde. Mais – rappelle-t-il – il y a aussi des lieux où il y a des prêtres mais sans communauté vivante pour célébrer, soulignant ainsi que c’est bien la foi d’un prêtre ou d’une communauté qui fait signe, bien plus que les modalités concrètes de leur vie.

Pourquoi ne naîtrait pas à partir de ce synode une communauté religieuse du sein de l’Amazonie pour évoquer ce témoignage prophétique de la foi au service de tous, lance-il enfin.

A suivre

E&E

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s