BELLE SAISON – J+12 – Sanctuaires partagés ?

Sur France Inter, l’émission Foule continentale est allée à la rencontre d’une vallée ardéchoise où s’oppose une partie de néo-ruraux et d’acteurs écologistes du coin d’une part et une communauté catholique désirant construire une immense église pour son développement. Une approche journalistique intéressante qui donne bien à penser.

D’abord cette impression de deux mondes parallèles, avec deux cultures parallèles… et pourtant des quêtes qui pourraient se rapprocher. On peut aussi interroger la lecture de « l’écologie intégrale » que fait cette communauté assez classique et visiblement bien peu habituée à dialoguer avec les milieux environnementalistes. Voici donc les épisodes 66 et 67 de cette émission qui pourrait servir de substrat de bien des débats.

L’histoire racontée dans cet épisode 66 de Foule Continentale évoque un huis clos de théâtre. Toute l’action se déroule dans un village : Saint-Pierre-de-Colombier, en Ardèche. Il voit s’opposer deux communautés en conflit. Leurs témoignages rassemblés ici ont été captés pendant trois jours, au cours de l’été, même si pour tout comprendre, il aurait fallu remonter aux années 1940. Cette émission nous amène en immersion dans ce village où cohabitent, en équilibre parfois fragile, d’ancien·ne·s villageois·es, présent·e·s dans cette vallée depuis des générations, mais aussi une communauté religieuse, installée ici dans les années 1940. Il y a enfin celles et ceux que l’on appelle les néo-ruraux, souvent écologistes et arrivé·e·s plus récemment dans la région. Un grand projet de construction d’église doit voir le jour et ce projet a cristallisé des tensions. Les positions des un·e·s et des autres se sont radicalisées. Aujourd’hui, deux vérités s’affrontent. Deux communautés qui se sentent menacées vont devoir trouver des solutions pour cet espace de vie commun. Parmi elles, quatre jeunes trentenaires, que Caroline Gillet a rencontré·e·s et qui témoignent dans ce premier épisode.

<iframe src="https://www.franceinter.fr/embed/player/aod/033f1b0a-70f4-46d6-b75e-b33ed4adf795" width="100%" height="64" frameborder="0" scrolling="no"></iframe>

Après l’épisode 66 de Foule Continentale, « Ardèche : le crapaud et le clocher », il est temps de prendre un peu de hauteur vis-à-vis de la querelle qui agite Saint-Pierre-de-Colombier au sujet du projet de construction d’une église. Passer à l’acte deux, pour poser d’autres questions. Que faire du monde rural dans le contexte de chaos climatique ?  Faut-il planter des éoliennes ou construire des lieux de culte ? Se tourner vers Dieu, vers la spiritualité, ou retourner vers la terre ? Ces questions, Caroline Gillet les a posées à des trentenaires, appartenant à des communautés arrivées plus ou moins récemment dans la vallée et qui ont des visions très différentes du sens et des solutions à apporter à la crise contemporaine. Il y aura les Sœurs Jeanne-Thérèse et Gaëtane, Manon Commaret et Pierrot Pantel, auteur et autrice du livre L’Effondrement de l’empire humain – Regards croisés, paru en août 2020 aux éditions Rue de l’échiquier, ainsi que le musicien Baptiste Dupré

<iframe src="https://www.franceinter.fr/embed/player/aod/18cfa7b6-3495-4d55-98d9-268f635671cb" width="100%" height="64" frameborder="0" scrolling="no"></iframe>

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s