BELLE SAISON – J+29 – Les Franciscains et le monde d’après

Ca y est ! ça bouge du côté des Franciscains et de l’écologie. Derniers signaux qui vont dans ce sens, des vidéos pédagogiques du frère Frédéric-Marie Le Méhauté et un dossier dans le magazine des Franciscains français et belges.

Jean Bastaire, précurseur dans la prise de conscience écologique chrétienne, s’était longtemps interrogé (et parfois offusqué) de la lenteur de la famille franciscaine (française notamment) à réagir pour honorer l’héritage du Poverello dans ce domaine. 5 ans après Laudato si les choses bougent. Enfin.

Le Fr. Frédéric-Marie Le Méhauté, enseignant de théologie aux facultés Jésuites de Paris et responsable de la Pastorale Jeunes et Vocations de la Province du Bienheureux Jean Duns Scot (France et Belgique), a ainsi décidé de lancer une web-série intitulée « Le Monde d’Après ? » #MdA. « Comme l’a dit le dernier Conseil Plénier de l’Ordre à Nairobi, raconte t-il, « dans certains milieux, l’Église ne s’est pas laissée interpeller et n’est pas entrée en dialogue avec ces provocations, démontrant peu d’intérêt ou aucun pour Evangelii Gaudium, Laudato Si’ et Amoris Letitia. » (§6) Alors, quand j’ai relu Laudato Si’, au cœur du confinement, ce texte a pris une profondeur prophétique différente ! J’avais fait jusqu’alors de belles conférences, mais en quoi l’encyclique avait-t-elle profondément changé ma vie ? Je me suis dit qu’il fallait un outil pour rendre ce texte plus accessible en particulier à la génération des 18-25. « Le Monde d’Après ? » est une série de courtes vidéos pensées pour Internet et diffusées sur la chaîne Youtube de notre Province (5 vidéos sont déjà en ligne). Chaque vidéo dure entre 8-9 minutes et développe un grand thème de l’encyclique à travers la lecture d’extraits, des mises en perspectives et un peu d’humour ! J’avoue que je fais cela aussi pour me détendre et pour me changer les idées. J’espère surtout que ces vidéos pourront nous aider à développer ce que le pape appelle « les vertus écologiques » et à mieux percevoir que notre foi en Dieu-Trinité nourrit et est nourrie par cette conversion. »

Le dossier du magazine des Franciscains donnent quelques belles réflexions et témoignages. Dommage, qu’une fois encore, les Franciscains ont du mal à assumer la prédication de François aux oiseaux, au loup de Gubio etc, relégué aux Fiorettis quasi imaginaires… Tant pis pour le souci, si urgent pour la biodiversité, pourtant aussi nécessaire désormais que l’engagement social. Allez, encore un effort.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s