CHARBON – Cette énergie qui rase les églises et les villages

le

Des nouvelles des amis allemands qui luttent contre l’extension de l’immense mine de charbon du site industriel de la RWE Power qui s’étend dans le paysage, détruisant les villages environnant

Dans les 6 villages qui doivent disparaître (Lützerath compris), 2 lieux de culte de plus viennent d’être « désacralisés » (Kuckum + Berverath – en plus de Keyenberg, désacralisée récemment) et seront donc officiellement prêts à être détruits légalement à partir de lundi prochain (au plus
tôt). Dernière célébration autorisée ce samedi dans l’église de Keyenberg. Processions (et potentiellement actions) prévues pour samedi.

C’est aussi ça le lourd prix à payer de la consommation de charbon… On aimerait que les défenseurs du patrimoine si ardent à lutter contre les éoliennes se fassent aussi entendre dans ce cas..

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. jérôme Francou dit :

    C’est justement le choix des éoliennes pronées par les ecolos allemands contre le nucléaire qui provoque le retour du charbon…..soyons clair…et nous sommes contre les éoliennes….

  2. dlang dit :

    on peut sans doute débattre des effets pervers de toute énergie… mais cette mine de charbon là n’a pas attendu les éoliennes pour s’étendre et alimenter les centrales à charbon historiques du pays… comme c’est difficile de penser le changement !! A croire qu’au final, ce sont les écolos qui sont responsables de la pollution qu’ils dénoncent. Et en attendant, ceux qui ont puisé abondamment dans ces énergies non renouvelables au détriment de la santé publique et des écosystèmes n’ont pas à se soucier de leur responsabilité morale…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s