Le fracking, à la lumière des vertus cardinales

le

Alors qu’en France, les autorités tergiversent toujours sur les gaz de schistes, prises entre les promesses d’une énergie facile et locale et les cris d’orfraies des opposants, appelant à une vraie transition énergétique et non pas à la poursuite du modèle énergétique actuel, épuisant et dangereux pour l’avenir de la planète. Intéressant du coup, de voir ce que des écologistes chrétiens américains en disent, dans un pays où l’exploitation de ce gaz est vécu dans beaucoup d’endroits comme une vraie poule aux oeufs d’or, annonçant même le rêve d’une autonomie énergétique du pays par rapport au pétrole saoudien.

Mais le prix à payer pour accéder à un gaz naturel à bas prix est, en partie aussi, celui de la lente destruction de la vie de beaucoup aux EU.  Au Wyoming, en Pennsylvanie et dans l’Ohio, la pratique très répandue du « fracking » qui permet l’extraction des gaz contenus dans les roches profondes que sont les schistes, a été pour beaucoup une intéressante opportunité économique. Mais une technique aujourd’hui de plus en plus décriée du fait des conséquences potentielles sur les ressources locales en eau notamment. Le 27 juin dernier, le bureau diocésain d’Action sociale du diocèse de Cleveland (Ohio) et le bureau d’Action sociale du doicèse de Youngstown (Ohio) ont organisé un forum commun sur cette technique de fracking. Y intervinrent Mr. Peter MacKenzie de la  Ohio Oil and Gas Association,  le Dr John F. Stolz, directeur du Centre pour la recherche environnementale à l’université Duquesne, et le Dr. Jame Schaefer, professeure de théologie à l’université Marquette et auteur d’un ouvrage intitulé :  Theological Foundations for Environmental Ethics: Reconstructing Patristic and Medieval Concepts. Un bon exemple donc d’un lieu de dialogue, de formation et de confrontation intellectuelle sur des sujets environnementaux qui sont aussi l’affaire des chrétiens.
 Pour le Dr Schaefer, les témoignages de personnes dont les vies ont été bouleversées par les pollutions liées à ces pratiques lui permettent de parler des « opprimés » de ces technologies et de notre demande énergétique inconsidérée et immorale. En période de crise, l’appel des compagnies peut être tentant pour certaines familles : mais, comme cela a été raconté au cours du forum, certaines familles qui ont refusé de vendre leurs droits ont quand même subi les conséquences de ces techniques parce que leur voisin immédiat lui l’avait fait. Dr Shaeffer a rappelé aussi, notamment après l’intervention de Mr MacKenzie, que l’obligation morale des compagnies gazières était de ne pas attendre les obligations de régulation et de protection que les Etats pourraient un jour dicter : elles ont a les mettre en place elles-mêmes maintenant, par respect pour les personnes au service des quelles elles sont censées travailler. L’appel du théologien aux vertus cardinales de prudence, modération et justice s’avère donc particulièrement percutant. Les Eglises peuvent jouer là un rôle décisif en appelant à cette prise de conscience de chacun. En creusant les profondeurs mêmes du coeur humain, sans fracking.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s