VIE RELIGIEUSE – La permaculture entre dans les jardins de Versailles (ou presque)

le

dscn6795-200pix.jpgBonne nouvelle : ça commence à bouger dans les congrégations religieuses. En attendant que le travail entamé par Elena Lasida auprès d’une quinzaine de monastères en France porte ses premiers fruits, des communautés ont déjà bien intégré l’urgence à agir.

L’ami Robin me signale ainsi une opération récente : la communauté des diaconesses de Reuilly, soeurs protestantes installées à Versailles, passent de l’installation des ruches au lancement d’un projet de permaculture.

Avec un petit potager, des herbes aromatiques, des fruits et des fleurs, les sœurs et leurs amis du tiers ordre entretiennent ce vaste parc. Soucieuse des enjeux écologiques, les soeurs espèrent une petite production durable, très économe en énergie et respectueuse des êtres vivants et de leurs relations réciproques, tout en laissant à la nature « sauvage » le plus de place possible.

Par ailleurs, des travaux d’isolation de leur bâtisse sont aussi prévus.

Dans le même mouvement de souci d’économie d’énergie, les sœurs vont lancer des travaux d’isolation de leur pièce commune « Jubilate ». En effet, elles envisagent de remettre un double vitrage sur les vastes fenêtres anciennes.

Occasion aussi d’aller (re)découvrir la magnifique chapelle de la communauté et son très beau choeur en « nid d’oiseau ». Une splendeur et une expérience très Laudato si.

E&E

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s