LAUDATO SI – À Valence, un campus à quatre temps

Et voilà le Campus Laudato si, lancé par les réseaux du diocèse de Valence. Première rencontre le 25 février, à Allex, en présence notamment de Fabien Revol.

Après une année de rencontres mensuelles autour de trois spécialistes (politique, association et privé) d’une thématique en lien avec l’encyclique du Pape François Laudato Si’ tout est lié, le diocèse de Valence lance le Campus Laudato Si’, un programme de rendez-vous trimestriel d’une journée complète pour explorer et approfondir les quatre relations (à soi, aux autres, à la création, à Dieu). Le projet du campus Laudato Si’ est de réunir plusieurs dizaines de personnes pendant 24 heures en résidentiel, à l’Accueil St Joseph à Allex, pour se laisser transformer au travers de réflexions sur les 4 relations. Dans son encyclique Laudato Si’, le pape François propose un nouveau départ, il cherche à unifier les différents aspects de notre vie en montrant l’étroite interdépendance du rapport aux autres, à soi, à la création et au Créateur.

Pour Augustin Guendouz, référent Eglise Verte pour le diocèse de Valence, initiateur de ce rendez vous avec l’association Oekologia, l’auteur et enseignant Fabien Revol et le chercheur Jean-Jacques Brun : « L’encyclique Laudato Si n’est pas une note environnementale ajoutée à la doctrine sociale de l’Eglise.  Nous sommes les témoins d’un effondrement de la biodiversité autour de nous, dans nos villes, nos jardins… cela nous questionne, nous invite à nous tourner vers le Créateur ». L’écologie intégrale est un chemin de conversion. Chaque trimestre, un thème de la relation sera abordé sous forme d’ateliers et de temps de présentations, à la lumière du texte Laudato Si’. « Nous pensons qu’il faut proposer une autre réponse que celle de l’écologie politique. Nous devons être transformés pour pouvoir entendre le cri du pauvre et le cri de la terre. D’où la nécessité fondamentale d’apprendre, avec l’aide de Dieu, dans le cadre d’une recherche spirituelle, à se laisser transformer pour transformer le monde », poursuit Augustin Guendouz.

Renseignements : laudatosi@valence.cef.fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s